Niveaux de séniorité : fonctionnement et modèles gratuits

21/11/2023
.
4
min de lecture

Partager

Sommaire

Auteur

21/11/2023
.
4
min de lecture

Niveaux de séniorité : fonctionnement et modèles gratuits

Qu’est-ce qu’un système avec des niveaux de séniorité ?

Il s’agit d’un modèle qui vous permet de :

  • Définir vos attentes envers les collaborateurs selon leur métier et niveau de séniorité 
  • Développer et donner de la visibilité à votre équipe en termes d’évolution de carrière 
  • Encourager et faciliter la mobilité interne

On peut également le définir comme une cartographie des métiers et responsabilités qu’on peut trouver au sein de votre entreprise. Il est très utile pour les RH, les managers et les employés eux-mêmes pour suivre l'évolution qu’ils souhaitent donner à leur carrière.

Pourquoi le mettre en place dans votre entreprise ?

Parmi les nombreux bénéfices des niveaux de séniorité, on peut citer :

  • Une meilleure cohérence de vos initiatives RH : Adopter une cartographie unique vous permet d’uniformiser vos process, qu’il s’agisse des questions de rémunérations, de revue de la performance, de la formation… 
  • Un modèle de rémunération juste et équitable : C’est extrêmement important pour la construction d’un modèle de rémunération équitable et juste, basé sur des critères objectifs et quantifiables.
  • Des possibilités d’évolution claires pour vos collaborateurs : Les membres de votre équipe savent avec précision les conditions à remplir pour obtenir une augmentation et passer au niveau supérieur de leur carrière. Cette transparence favorise la mobilité interne et l’engagement des collaborateurs sur le long terme.
  • Une organisation plus efficace : Les niveaux de séniorité permettent d’uniformiser les titres de postes, de faciliter les discussions sur les rémunérations et les primes, de mieux planifier vos efforts de recrutement…

Quelles sont les applications concrètes des niveaux de séniorité ? 

Une fois votre classification fixée, vous pouvez la mettre à profit à chaque étape de l’expérience collaborateur :

  • Recrutement : À la fin du process de recrutement d’un candidat, vous êtes en mesure de le positionner sur votre grille de salaire, de définir ses objectifs de performance et son niveau de rémunération.
  • Évaluation des performances : A la lumière de votre classification, vous pouvez relier les performances de chaque collaborateur avec vos attentes en termes de performances, séniorité et compétences. 
  • Révision salariale : Les augmentations sont décidées à partir de votre classification, que vous ayez définie des fourchettes salariales par niveau ou que vous passiez par un outil de benchmark des salaires. Votre système peut aussi comporter la distribution de primes et de bonus.

Découvrez nos gratuits templates de niveaux de séniorité

Chaque entreprise ayant des besoins spécifiques (selon leur taille, leur secteur…), nous vous proposons deux modèles différents :

Modèle basique - à dupliquer ici

Cette version convient aux entreprises qui ne dépassent pas les 250 salariés. Elle est adaptée aux entreprises dont l’effectif grandit et qui souhaitent conserver une structure simple. 

En cas d'hésitation, les indications sur les niveaux vous aident à comprendre les principales différences entre deux niveaux !

Modèle avancé - à dupliquer ici

Adapté aux entreprises de plus de 250 salariés, ce modèle est destiné aux équipes qui ont déjà mis en place une structure, mais qui se complexifient. Il est parfait dans un contexte de création d’équipes, de nouveaux niveaux de management et quand plus de granularité est nécessaire. 

Comment choisir le bon template ?

Si vous avez déjà des niveaux de séniorité

Bonne nouvelle ! Vous avez déjà votre propre structure et, quelle que soit sa forme, vous pouvez tout à fait la faire correspondre à l’un de nos modèles.

Choisissez entre le modèle basique et le modèle avancé :

  1. Si votre structure est la même que dans l’un de nos templates, le choix sera facile.
  2. Si vous remarquez quelques différences (par exemple : vous avez 5 niveaux de managers), nous vous recommandons d'utiliser le modèle avancé. En effet, il sera alors plus facile de “cartographier” vos employés et de faire évoluer votre utilisation de Figures (ou de vos autres outils internes) avec plus de niveaux.
  3. Si vous avez plus de niveaux que dans notre version avancée, vous devriez probablement regrouper certains d’entre eux au sein des nôtres. Pour cela, consultez nos indications détaillées.

En cas de doute sur la compatibilité de votre entreprise avec nos modèles, n'hésitez pas à nous contacter.

Si vous n’avez pas mis en place de niveaux de séniorité

Jusqu’ici, vous n’avez peut-être jamais eu besoin d’effectuer cette classification… Mais votre entreprise grandit ! Il est maintenant temps de structurer tout cela.

Vous pouvez baser votre réflexion sur plusieurs critères mais le plus important est de prendre en compte la taille de votre entreprise et la croissance que vous anticipez en termes d’effectif. 

Si votre entreprise compte actuellement moins de 200 employés et que vous ne prévoyez pas de croissance dans les 12 mois à venir, vous pouvez vous contenter d'une structure comportant peu de niveaux, soit le modèle basique.

Si votre entreprise compte environ 50 collaborateurs ou plus et que vous envisagez une forte croissance des recrutements (disons au moins x1,5) au cours de l'année à venir, ou si vous comptez déjà plus de 200 collaborateurs, vous devriez envisager d’utiliser directement avec le modèle avancé. 

En effet, même si vous n'utilisez pas tous les options disponibles dès le départ, vous vous rendrez vite compte que la structure de votre organisation évolue rapidement et que vous avez besoin d'une granularité supérieure à celle du modèle basique. Au lieu d'ajouter des niveaux ultérieurement (ce qui n'est pas toujours une tâche évidente), mieux vaut y penser dès le début, et ne pas refaire tout le travail dans 6 à 12 mois.

Si vous n’avez pas de niveaux de séniorité et vous ne souhaitez pas en mettre en place

La taille de votre entreprise n'exige peut-être pas que vous établissiez un système de classification pour l'instant. C'est tout à fait normal !

En fonction de la taille de votre organisation, choisissez le modèle simple ou avancé lors de la configuration du compte de votre entreprise.

  • Pour les entreprises de moins de 250 salariés, nous recommandons le modèle simple, car vous n'avez probablement pas besoin de plus de profondeur et vous ne disposez pas de beaucoup d'échelons dans votre équipe de management.
  • Pour les entreprises dépassant ce seuil, le modèle avancé est plus approprié, car il permet de différencier avec plus de précision les collaborateurs en fonction de leur poste, de leur niveau de responsabilité ou de leur impact.
Découvrez comment intégrer les niveaux de séniorité dans votre stratégie de rémunération

Rejoignez la Compversation

Abonnez-vous à la newsletter dédiée aux professionnels de la rémunération

Work email
Merci ! Vous recevrez le prochain numéro de notre newsletter !
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Construisez une politique salariale juste et efficace

Parlez-nous
Error text
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Articles similaires

Compensation

Comment mettre en place une rémunération attractive dans son entreprise ?

Comment mettre en place une rémunération attractive pour votre entreprise ? Découvrez nos conseils pour vous aider à construire votre politique salariale.
Lire l'article
CEO's insights

Compversation #12 - Payez comme vous êtes

Le comp & ben, est-ce une simple question d’optimisation ? Est-ce que notre mission se résume à résoudre cette équation, toujours la même : « Recruter le meilleur candidat possible au moindre coût possible » ?
Lire l'article
Compensation

Comment annoncer une mauvaise nouvelle en matière de salaire : un guide pour les managers

Dans cet article, vous trouverez des conseils pour annoncer une mauvaise nouvelle liée au salaire, d’une manière respectueuse et avec empathie. Et cela sans compromettre votre position de manager.
Lire l'article