Les pour et les contre de la transparence des salaires dans les offres d’emploi

2/5/2024
.
4
min de lecture

Partager

Sommaire

Auteur

2/5/2024
.
4
min de lecture

La raison d’être d’une offre d’emploi est d’expliquer aux candidats ce qu’ils peuvent attendre du rôle.

Et cela ne se limite pas aux détails pratiques. Une bonne offre doit également présenter votre culture d’entreprise et valeurs, pour permettre aux candidats de se faire une idée réaliste de ce que travailler chez vous signifie. Mais soyons honnêtes : on travaille pour gagner de l’argent. Dès lors, il est bien normal que les candidats souhaitent savoir combien ils seront payés pour le poste, s’ils le décrochent.

Et selon un sondage mené par LinkedIn en 2022, les candidats ont vraiment envie de savoir : 91% des sondés ont déclaré que le fait de connaître la fourchette de rémunération affecte leur décision de postuler pour un job. Malgré tout, un autre sondage mené en France a démontré que seule la moitié des offres d’emploi du pays dévoilent le salaire envisagé. D’autres sondages révèlent une situation similaire aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Mais alors, qu’est-ce qui empêche les employeurs d’être plus transparents ? Dans cet article, nous allons peser le pour et le contre de partager le salaire dans les offres d’emploi, et nous vous expliquerons l’influence de la nouvelle directive de l’UE sur le sujet.

Pourquoi partager le salaire dans votre offre d’emploi peut être une mauvaise idée

Petit disclaimer avant d’aller plus loin : chez Figures, nous sommes vraiment fans de transparence des salaires. On pourrait même dire que c’est notre cheval de bataille.

Ne soyez donc pas étonnés si nous croyons que plus de transparence dans vos offres d’emploi est l’approche la plus juste et éthique.

Ceci étant dit, il y a bien quelques raisons de ne pas partager le salaire trop tôt dans votre process de recrutement. Nous allons en présenter quelques unes maintenant.

Cela peut rebuter certains candidats

C’est un fait : si vous partagez le salaire envisagé dans votre offre d’emploi, certains candidats ne postuleront pas. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose (on vous explique pourquoi plus loin).

Cela peut être un problème dans le cas où les candidats filtrent les offres d’emploi selon le salaire : si leur fourchette est trop restrictive ou que vous vous situez tout juste hors de leurs limites, ils passeront à côté de votre offre.

Et c’est encore pire pour les entreprises qui ne sont pas sûres à 100% de ce qu’elles cherchent chez un candidat. Dans le monde des startups en particulier, il est commun de poster une offre pour un profil junior tout en étant ouvert à embaucher une personne plus expérimentée, pour un salaire plus élevé, si l’on rencontre un bon candidat.

Voici la solution. Tout d’abord, il est important de très bien définir les spécificités du rôle avant de commencer votre recherche. Ensuite, assurez-vous d’attirer autant de candidats pertinents que possible en incluant une fourchette de salaire honnête dans votre offre, plutôt qu’un salaire exact.

Cela met le focus uniquement sur le salaire

Le salaire n’est qu’une partie de la rémunération d’un employé.

Et, bien que les jeunes startups ne puissent pas rivaliser avec les géants de la tech en matière de salaires, elles peuvent très bien compenser (en partie) en offrant des avantages, des parts ou même une culture d’entreprise unique. Pour cette raison, certains employeurs ont peur d’inclure le salaire dans leurs offres d’emploi parce que cela centre le débat uniquement sur cette donnée.

La première chose à faire est de peaufiner vos offres d’emploi pour vous assurer qu’elles mettent en avant tout ce que vous avez à offrir en plus d’un salaire.

Et si vous êtes vraiment inquiets que le salaire que vous proposez risque de rebuter les candidats… c’est peut-être le moment de se demander si vos grilles sont cohérentes avec le marché. Les avantages et la culture ne pourront pas compenser un salaire qui est significativement plus bas que le marché.

Les candidats pourraient s’attendre à recevoir une offre qui correspond à la fourchette haute de votre annonce

De nombreuses entreprises décident de partager une fourchette de salaire plutôt qu’un chiffre précis. C’est logique : bien souvent, l’offre finale dépend des qualifications, des compétences et de l’expérience du candidat.

Cependant, certains recruteurs ont peur que les candidats ne prennent en compte que la valeur haute de la fourchette présentée dans l’offre d’emploi, et s’attendent à être payés en conséquence. Même si leur CV n’appelle pas un tel salaire.

Il n’y a qu’une seule manière de remédier à cela : construire un système de rémunération juste, cohérent et fiable afin de déterminer le montant que chaque employé mérite, et pour expliquer précisément les facteurs qui entrent en compte dans la décision.

Cela pourrait causer du ressentiment aux employés actuels

Dur d’y échapper : en partageant les salaires envisagés dans vos offres d’emploi, vous rendez cette info visible par vos employés.

Certains employeurs s’inquiètent de causer du ressentiment et des problèmes avec leurs employés, en particulier si les salaires indiqués dans vos offres sont plus élevés que ceux des vos équipes actuelles.

En fait, ce n’est pas tant un problème de transparence que d’équité salariale. Et vous pouvez éviter ce genre de problème en menant régulièrement des révisions salariales pour vous assurer d’une rémunération juste pour tout le monde, pas seulement les nouvelles recrues.

Les arguments en faveur de la transparence des salaires dans les offres d'emploi

Nous le répétons : chez Figures, nous sommes 100% pour la transparence des salaires. C’est sans surprise que nous pensons qu’inclure la rémunération dans vos offres d’emploi est une bonne idée.

Pas besoin de nous croire sur parole : voici plusieurs excellentes raisons d’être plus transparents quand vous parlez salaire.

Démontrer votre engagement pour des salaires justes et équitables

En incluant le salaire dans vos offres d’emploi, vous envoyez un message fort à tous vos candidats. Vous démontrez que vous accordez une grande importance à leur offrir une rémunération juste.

Cela participe d’un climat de confiance mutuelle dès le premier jour, et permet de vous positionner comme un employeur équitable et éthique.

Soyez bien conscient que même si vous cachez cette information, les candidats pourront la trouver sur des sites comme Glassdoor ou Indeed ou les réseaux sociaux. Alors ne leur faites pas perdre de temps : partagez l’info qu’ils recherchent plutôt que de les laisser chercher, et montrez leur que vous les respectez.

{{cta}}

Eviter de perdre du temps en cas de mauvais alignement

Un des plus gros “désavantages” de partager le salaire est que cela pourrait repousser certains candidats qualifiés. Mais est-ce réellement un problème ?

Arrivera un moment où vous serez bien obligés de partager une chiffre. Et si ce chiffre ne correspond pas aux attentes du candidat à la fin du process, il n’aurait de toute façon pas matché au début.

La seule différence ? Vous aurez gâché de précieuses heures, pour vous et le candidat.

Si vous ne pouvez vous permettre de payer ce qu’un candidat attend, mieux vaut couper court au process de recrutement le plus tôt possible - pourquoi pas avant même d’entamer les entretiens ?

Créer un cadre de négociation juste

Habituellement, les employeurs ont l'avantage lorsqu'il s'agit de négocier le salaire. Après tout, les entreprises savent presque toujours combien elles sont prêtes à payer pour un poste, même si elles ne partagent pas cette information avec les candidats.

Elles peuvent même connaître les salaires antérieurs du candidat, qu'elles peuvent utiliser comme base de négociation. Souvent, le candidat se voit proposer la fourchette basse uniquement parce qu'il était sous-payé dans son dernier poste, ce qui est loin d'être juste.

Quand l’offre d’emploi inclut le salaire envisagé, tout le monde joue avec les mêmes les règles du jeu. Le candidat a les informations nécessaires pour négocier, et le recruteur ne peut pas se servir de ses anciens salaires contre ce dernier.

Encourager la diversité et l’inclusion

Renforcer la diversité, l'équité et l'inclusion est l'un des principaux défis auxquels seront confrontés les recruteurs et RH en 2024. Et, croyez-le ou non, l'inclusion du salaire dans vos offres peut vraiment aider.

En fournissant d'emblée ces informations, vous démontrez votre engagement pour des salaires justes et équitables. Cela montre aux candidats que vous avez l’intention de tous les traiter de la même manière. Enfin, cela peut atténuer les écarts de rémunération dûs à des préjugés inconscients ou à des disparités salariales historiques.

Réduire l’attrition et augmenter la satisfaction

Posez-vous la question : préfèreriez-vous travailler pour une entreprise transparente, honnête et équitable en matière de salaires… ou pour une qui vous laisse dans le noir ? De nos jours, la plupart des candidats choisissent la première option.

En ne révélant le salaire proposé qu’à la toute fin du recrutement, vous risquez de décevoir vos candidats.

En revanche, s’ils savent à quoi s’attendre dès le début, il y a de bonnes chances qu’ils soient satisfaits de leur poste lorsqu’ils débuteront. Au fil du temps, cela peut aider à construire une culture qui favorise l’engagement et la satisfaction de vos équipes, et qui réduit votre attrition.

{{cta}}

Tout comprendre à l’impact de la nouvelle directive européenne sur la transparence des salaires

Vous voulez un scoop ? Si votre entreprise est basée en UE, toute cette conversation n’aura bientôt même plus lieu d’être.

En effet, une nouvelle directive européenne va contraindre toutes les entreprises à partager le salaire envisagé pour un poste avant que commencent les entretiens. En pratique, cela implique donc de partager cette info dans vos offres d’emploi.

Bien entendu, vous aurez une certaine marge de manoeuvre. Vous pourrez, au choix, partager un chiffre précis ou une fourchette (de la largeur de votre choix).

Cette directive est en cours d’implémentation, et les états membres de l’UE ont jusqu’à 2026 pour la transposer en droit national. Une belle opportunité pour vous démarquer de la concurrence en prenant les devants sur la transparence dans vos offres d’emploi !

Pour une rémunération juste et transparente

En pratique, la plupart de “problèmes” liés à la transparence des salaires tiennent surtout à des pratiques qui ne sont pas équitables (que ce soit intentionnel ou non).

Prenons l’exemple de la compression salariale, qui peut être évitée à condition de mener régulièrement une révision des salaires pour s’assurer que les rémunérations que vous proposez sont alignés avec le marché. Ou encore l’idée que les candidats seront rebutés par un salaire proposé trop faible, alors que le vrai problème est que ce que vous offrez est trop faible par rapport au marché.

C’est un fait : pour attirer les meilleurs talents en 2024, vous devez savoir si vos salaires sont au niveau - et nous sommes là pour vous aider.

Notre outil de benchmark des salaires vous donne accès à des infos précises et actualisées provenant de plus de 1000 entreprises en Europe. Grâce à celui-ci, vous pouvez facilement comparer vos salaires avec le marché et vous assurer que vous payez chaque employé à sa juste valeur.

Encore mieux : vous pouvez utiliser Figures pour mettre en place des grilles salariales sur-mesure et mener vos révisions salariales en un clin d’oeil.

Vous voulez en savoir plus ? Demandez un démo gratuite pour commencer.

Découvrez les salaires de votre marché

Rejoignez la Compversation

Abonnez-vous à la newsletter dédiée aux professionnels de la rémunération

Work email
Merci ! Vous recevrez le prochain numéro de notre newsletter !
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Construisez une politique salariale juste et efficace

Parlez-nous
Error text
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Articles similaires

Compensation

Comment mettre en place une rémunération attractive dans son entreprise ?

Comment mettre en place une rémunération attractive pour votre entreprise ? Découvrez nos conseils pour vous aider à construire votre politique salariale.
Lire l'article
CEO's insights

Compversation #12 - Payez comme vous êtes

Le comp & ben, est-ce une simple question d’optimisation ? Est-ce que notre mission se résume à résoudre cette équation, toujours la même : « Recruter le meilleur candidat possible au moindre coût possible » ?
Lire l'article
Compensation

Comment annoncer une mauvaise nouvelle en matière de salaire : un guide pour les managers

Dans cet article, vous trouverez des conseils pour annoncer une mauvaise nouvelle liée au salaire, d’une manière respectueuse et avec empathie. Et cela sans compromettre votre position de manager.
Lire l'article